COMBINÉ ALPIN DAMES À VAL D’ISÈRE :

COMBINÉ ALPIN DAMES À VAL D’ISÈRE :

ET DE TROIS POUR ILKA STUHEC

Plus rien n’arrête Ilka Stuhec. Déjà créditée d’un inattendu doublé en descente à Lake Louise cette saison, la Slovène a confirmé le dicton « jamais deux sans trois » en s’adjugeant aujourd’hui le combiné disputé sur la piste Oreiller-Killy. Troisième de la manche de descente le matin, la skieuse de Maribor a démontré l’après-midi (8E temps) qu’elle avait de beaux restes en slalom, neuf ans après son titre de Championne du monde junior de la discipline en 2007 : « C’était il y a longtemps ! »

En un temps combiné de 2’40”33, Stuhec a dominé deux représentantes de la jeune garde, la cadette du clan Gisin, Michelle, deuxième à 12 centièmes, et la skieuse la plus régulière du moment, l’Italienne Sofia Goggia, qui termine à 16 centièmes pour son cinquième podium de la saison. « Je n’étais pas très contente de ma performance dans la descente du matin et j’étais un peu anxieuse l’après-midi avant le slalom, mais finalement, avec la confiance que j‘ai en ce moment, c’est passé, » a confié la Slovène, ajoutant que son changement de skis en début de saison était le facteur déterminant de sa métamorphose.

Favorite et tenante du titre, Lara Gut avait un peu déçu le matin en n’obtenant que le sixième chrono de la descente. Elle est sortie l’après-midi, perdant des points précieux que la Suissesse aura à cœur de récupérer ce week-end dans la descente et le Super-G programmés sur la même OK qu’elle connaît comme sa poche.

Bien qu’elle n’ait pas fait le déplacement à Val d’Isère, l’Américaine Mikaela Shiffrin, dont la compatriote Laurenne Ross a signé le meilleur temps de la manche de descente, conserve la tête du classement général de la Coupe du monde mais est talonnée par la régulière Goggia, qui aura également deux occasions de combler son retard de 91 points ce week-end. « Mais je ne veux pas encore penser à la Coupe du monde. C’est très, très loin devant. Je suis juste contente de mon niveau de forme actuelle, dû pour l’essentiel au fait que je n’ai pas subi de blessure grave depuis quelques temps. Je touche du bois », a résumé l’Italienne qui, comme Stuhec, a vu le début de sa carrière perturbé par des problèmes de genou.

Crédit photo : Agence Zoom

Partagez cet article